Comment trouver du temps pour ses clients quand on est salarié à temps plein ?

Comment trouver du temps pour ses clients quand on est salarié à temps plein ?

16 décembre 2019 1 Par Valentin

La question posée aujourd’hui est celle-là : comment trouver du temps pour ses clients quand on est salarié à temps plein ?

En effet, beaucoup d’entrepreneurs (surtout auto-entrepreneur) sont salariés à côté, et souvent à temps plein.

Je vais donc vous partager ici mes techniques pour trouver du temps pour son entreprise quand on est salarié.

1 : fixez-vous des objectifs

fixez-vous des objectifs
fixez-vous des objectifs

Cela peut paraître anecdotique, mais avoir des objectifs précis sur les résultats que vous attendez de votre entreprise va vous permettre d’avoir un meilleur visuel sur le temps à dégager pour vos clients.

En effet, si je souhaite obtenir un revenu complémentaire de 300€ par mois, ou plutôt un revenu plus important pour ensuite démissionner de mon travail de salarié, le temps à consacrer va être différent.

Fixez-vous également des objectifs en rapport avec le type de mission que vous acceptez. Je m’explique : si je préfère les petites missions, vous allez devoir en faire davantage, logique. Personnellement, je fais des missions assez courtes et j’essaie de me fixer comme objectif de réaliser 4 missions par mois. Cela fait une par semaine, entre trouver des clients, faire les devis etc, ça me suffit pour l’instant.

Un autre avantage des objectifs c’est également de pouvoir suivre son évolution et adapter en conséquence. Imaginons j’essaie de faire 600 € par mois en tant que free-lance mais que j’arrive péniblement à 300€. Il va falloir trouver la cause de cela : soit je n’ai pas fait assez de missions, soit je n’ai pas consacré assez de temps, soit j’ai facturé trop bas, etc. Je vous conseille de réfléchir à cela une fois par mois environ, pour que vous puissiez corriger le tire rapidement.

2 : découpez votre journée

Planifier sa journée
Planifier sa journée

Déjà qu’avec une seule activité professionnelle, c’est important de découper sa journée pour pouvoir tout y faire rentrer dedans, avec deux, c’est quasiment obligatoire.

Le but étant de se dire : je dispose de 24h. Aujourd’hui je vais travailler de 9h à 17h dans mon activité salariée. Pourquoi ne pas essayez de caler une heure le matin en me levant un peu plus tôt ? Pareil le soir au couché ? Pendant la pause repas ? L’avantage de travailler dans le web, c’est que l’on peut travailler à distance, avec très peu de matériel. Profitons-en.

Essayez donc de faire cela dès demain matin. En fonction de votre planning, vous pouvez ajuster évidemment. Exemple d’une journée pour moi. Je travaille en tant que salarié de 13h à 21h. Le matin, je me lève à 6h, je vais au sport jusqu’à 9h (comptez évidemment le temps de trajet). De 9h à 11h, je travaille pour mes clients. Ensuite je me prépare et je pars.

Il est important de se dégager un petit peu de temps tous les jours pour effectuer les tâches courantes : postuler à des projets, répondre à des clients, travailler sur leur projet…

Je vous conseille d’utiliser des applications comme Trello, ou encore Evernote pour mieux vous organiser. Soyez précis et méthodique.

Je déconseille de se prévoir un jour ou deux dans la semaine pour tout faire (souvent le week-end). En effet, vous risquez de perdre des occasions de trouver des clients, mais également si vous avez une impossibilité, vous risquez de reporter vos missions à la semaine d’après. Par conséquent, vos objectifs se retrouveront en difficulté…

3 : fidélisez vos clients

Fidélisez vos clients
Fidélisez vos clients

Vous allez me dire que cela n’a rien à voir avec l’article. Mais non. Si vous fidélisez vos clients, vous gagnerez du temps. Pourquoi ? Vous n’aurez pas à trouver autant de missions, elles viendront à vous d’elles-mêmes ! Dans ce cas, vos objectifs se trouveront plus faciles à réaliser. N’oubliez pas que la partie recherche de projets, réalisation de devis, discussion avec un nouveau client prend beaucoup de temps, parfois (souvent) même plus que le projet stricto sensu lui-même.

Pour fidéliser vos clients, cela n’est pas très compliqué. Mettez-vous à leur place. Vous avez un site internet qui est peut-être votre outil de travail, peut-être une source de revenus. Si vous trouvez un développeur sympathique, qui bosse bien, à un prix correct, dans les délais impartis, alors vous ferez éventuellement appel à lui si l’occasion se présente.

C’est pareil de partout : si vous avez besoin d’un électricien et que la personne trouvée ne fait pas du bon travail, avec des devis trop élevés, vous ne le rappellerez plus. Et c’est logique.

Essayez, à la fin de chaque mission, d’appliquer cette technique : trouver un problème sur le site (lenteur de chargement, référencement etc), proposez au client de résoudre ce problème. Très souvent, le client n’aura même pas connaissance de ce problème. S’il est content de vous et que vous pouvez corriger un problème, pourquoi dirait-il non ?

Petit exemple : quand je travaille sur un WordPress et que je vois qu’il n’a pas de redirection https, je lui propose le service en lui expliquant les avantages. Très souvent, je me retrouve avec cette mission en plus. Effectivement, cela ne rapporte pas grand chose, mais c’est toujours ça.

Soyez honnête : n’inventez pas des problèmes car vous savez que la personne est profane en la matière. Si demain elle demande un contre avis d’un développeur, il pourra vous décrédibiliser sans même le vouloir.

4 : attention au surmenage

burnout
burnout

Trouver du temps pour ses clients c’est bien. Mais un travail salarié + une entreprise à gérer, cela peut devenir compliqué. On peut vite y passer ses soirées, ses week-ends et arriver au surmenage. Quand on s’en rend compte, c’est trop tard. Le mal est fait.

Quand vous planifiez votre journée du lendemain, prenez en compte les petits moments de détente. Personnellement je suis plus productif le matin, donc je travaille à ce moment-là. Ensuite j’enchaine avec mon activité de salarié, pendant laquelle je réponds à mes clients quand j’ai le temps pour les affaires courantes (discussion, devis etc). Ensuite, quand je rentre le soir, j’arrête tout.