Comment trouver son taux journalier moyen ?

Comment trouver son taux journalier moyen ?

20 décembre 2019 2 Par Valentin

Dans cet article, je vous explique comment trouver son Taux Journalier Moyen.

Qu’est-ce que le TJM ?

Commençons par le début : le Taux Journalier Moyen c’est la somme à laquelle vous proposez votre journée de travail. Ce taux journalier moyen va vous permettre de savoir comment et combien facturer vos clients.

Ce taux journalier moyen va dépendre de plusieurs choses : votre taux horaire, vos charges et du temps estimé pour réaliser une mission. Prêt ? C’est parti !

Trouver son prix horaire

Combien acceptez-vous d’être payé par heure ? Partons du net. Pour un développeur web débutant, on pourrait estimer à 20€ de l’heure par exemple. De cette somme, il va falloir rajouter les taxes qui s’appliquent sur votre entreprise : 5.5% pour les bénéficiaires de l’Acre, 22% pour les autres. En fonction de cela, le prix va évidemment changer. De plus, il faut compter dans les taxes les commissions des plateformes qui vous permettent de trouver des clients.

La première année, avec l’Acre, on pourrait estimer un taux horaire à 30€ charges comprises de l’heure. Si vous travaillez 7 heures par jour, on peut donc estimer votre taux journalier moyen à 7 * 30 = 210€. Voici donc votre taux journalier moyen.

Attention à ne pas avoir un taux journalier moyen trop bas (et trop haut)

On pourrait penser qu’avoir un tjm faible serait intéressant, mais pas réellement. En effet, tout dépend du public que vous visez. Si c’est pour du particulier, avec des petits missions, cela peut se tenir. Le choix se tournera d’abord vers un prestataire avec des tarifs compétitifs…

Par contre, si vous travaillez pour des entreprises, des institutions ou autres, le taux journalier moyen est gage de sérieux et de reconnaissance dans le milieu.

De plus, sur des plateformes comme malt.fr, il a été reconnu qu’un taux journalier cohérent améliorait votre référencement dans la liste des prestataires. Des taux trop bas se retrouveraient donc “pénaliser”.

Votre taux journalier moyen
Votre taux journalier moyen

Pensez à changer votre taux au fur et à mesure

Plus vous allez apprendre des technologies, plus vous aurez de clients et d’expérience, plus tout cela se paye. Un développeur junior qui commence son activité ne va pas avoir le même taux journalier moyen qu’une personne ayant déjà plusieurs années d’expérience dans le domaine.

Comment savoir quand augmenter son taux journalier moyen ?

Déjà, regardez comment vos charges (taxes) évoluent. Une fois le bénéfice de l’Acre perdu (pour les auto-entrepreneurs), votre imposition va sacrément augmenter. Il sera temps d’augmenter vos prestations pour simplement pouvoir y faire face. C’est simple : avec l’Acre, vous allez (en gros) payer 5,5€ pour 100€ reçus. Après, vous payerez 22€ pour 100%. Il sera donc temps d’augmenter tout ça.

Ensuite, c’est la loi de l’offre et de la demande. Au départ, on a pas beaucoup de clients, on prend un petit peu toutes les missions qui s’offrent à nous et très souvent à des prix dérisoires. Soit.

Après, avec l’expérience et la fidélisation des clients (j’en parle ici), vous aurez moins de mal à trouver de nouvelles missions. Il sera donc temps d’augmenter également votre taux journalier moyen, pour garder les missions qui paient le mieux pour vous.

Facturez juste, mais facturez plus

Petit exemple du jour au j’écris ces lignes : je reçois un mail d’un client qui me demande d’intervenir pour une autre personne. Vous voyez, je n’ai pas eu besoin de rechercher cette mission. En facturant correctement, vos clients seront contents et vous appellerons régulièrement.