De 0 à 300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web

De 0 à 300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web

4 janvier 2020 1 Par Valentin

Dans cet article, je vais vous expliquer comment passer de 0 à 300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web .

Je précise de manière préliminaire qu’il va falloir travailler, faire des concessions et y passer du temps. L’argent se gagne et mon objectif ici est de vous faire découvrir mes techniques personnelles pour passer de 0€ à 300€ par mois en tant que freelance dans le web, plus particulièrement dans le développement comme moi.

Dans cet article, je pars du principe que vous venez tout juste de déclarer votre entreprise (auto-entreprise ici) et que vous souhaitez commencer des missions et travailler.

Vous n’êtes pas connu : tant mieux

Personne ne vous connait comme développeur web. Vous n’avez jamais eu de clients, vos seules expériences sont vos projets persos. Tant mieux. Je dis cela car c’est maintenant que vous allez créer votre e-reputation comme on dit. La première étape consiste à se créer un portfolio.

Se créer un portfolio de développeur web
Se créer un portfolio de développeur web

Un portfolio pour commencer

Acheter un nom de domaine et un hébergement professionnel. Je dis cela car ça fait plus sérieux si vous avez un site à l’adresse nom-prenom.fr plutôt que nom-prenom.free.fr ou autre. Vous êtes développeur et c’est justement votre marque de fabrique.

La plus petite offre chez OVH (perso) fera l’affaire pour commencer sans le moindre problème.

300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web passe par une présence propre sur le net.

En ce qui concerne le site en lui-même, je ne recommande pas l’utilisation d’un cms. Le but n’étant pas de changer le site tous les quatre matins, vous ajouterez simplement vos expériences au fur et à mesure, ainsi que mettre à jour vos cordonnées éventuellement.

Donc un site simple, basique, mais propre. Il faut qu’il soit parfait car c’est sur cela que les clients qui tomberont dessus vont vous juger. Je recommande donc d’y passer du temps et de faire quelque chose d’élégant. Sur ce site, vous y mettrez un petit peu votre biographie, ce que vous faites, vos diplômes en lien avec le développement, mais surtout, l’expérience.

Vous pouvez y mettre des liens vers les sites réalisés persos, mais également quand vous aurez fait quelques missions, vers celles-ci. Attention toutefois à avoir l’accord du client.

N’hésitez pas à vous auto noter dans vos domaines de compétence comme on voit souvent :

Notez vos compétences
Notez vos compétences

Cela permet pour le client de voir en un coup d’œil si vous allez pouvoir, à priori, réaliser son projet ou sa mission. Ce n’est pas la peine de tricher, si vous marquez que vous savez développer des sites en python mais que cela n’est pas le cas, vous aurez du mal une fois la mission acceptée. Soyez honnête.

Enfin, mettez vos cordonnées, avec un petit formulaire de contact.

Le site est en ligne ? Très bien. Passons à la suite.

gagner de l'argent comme développeur web
Gagner de l’argent comme développeur web

Créer votre présence sur le web

C’est parti pour se faire connaître. L’entreprise est créée, le portfolio également. Il faut maintenant faire venir les clients.

Créer votre profil sur les plateformes de freelance

Il faut maintenant que les porteurs de projet puissent vous trouver, mais également que vous puissiez les trouver et les contacter. Pour cela, je vous invite à prendre 30 minutes et vous inscrire sur la plupart des plateformes de freelance, dont voici les principales selon moi :

Il y en a d’autres mais je vais plutôt vous énoncer les plateformes que j’ai réellement utilisées et qui m’ont rapporté de l’argent.

J’ai parlé de codeur et de malt dans un article (à retrouver ici) mais je vais faire un résumé rapide ici.

Codeur.com est la plus grande communauté francophone de développeurs. En tant que freelance, vous payez un abonnement mensuel pour pouvoir prétendre à postuler aux offres des clients. Vous avez un certain nombre de candidatures à pouvoir proposer dans le mois et si vous ne les utilisez pas, elles sont perdues.

Lors de l’inscription, vous allez devoir personnaliser un petit peu votre profil, expliquez vos centres d’intérêt, vos langages de prédilection, ce que vous savez faire, votre expérience et diplômes etc. Il va également falloir inscrire votre numéro SIRET. Si vous ne l’avez pas encore reçu, il est possible de remplir cette case en marquant “en attente de SIRET”.

Une fois que tout cela est fait, vous allez pouvoir commencer à postuler aux différentes offres présentent sur le site.

Faites attention à ne pas postuler pour postuler. Il faut que vous soyez capable de réaliser la mission demandée. N’oubliez pas que le client, peu importe la plateforme, va publier un avis en ligne sur votre profil. Et ce sont ces avis qui vont vous permettre de gagner en notoriété et obtenir des nouveaux clients plus facilement.

Comment intéresser le client ?

Pour passer de 0€ à 300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web, il va falloir intéresser le client. C’est inévitable.

Mettez-vous à la place du client qui vient de poster son projet. Plusieurs dizaines de développeurs vont postuler. Comment les départager ? Qui sélectionner ?

D’abord, le prix va être un facteur déterminant : pour réfléchir à un prix honnête, je vous recommande de lire mon article sur le Taux Journalier Moyen. Trouver un bon prix représente déjà 50% du succès pour décrocher une mission.

Le temps de réalisation : sous combien de temps pouvez-vous réaliser la mission ? Deux jours ? Une semaine ? Estimez le temps nécessaire à la mission et remplissez ce champs en pensant aux éventuels imprévus. De manière générale, je n’ai jamais été embêté par le client si j’avais deux ou trois jours de retard. Il suffit de l’informer correctement des imprévus et il n’y aura pas de souci.

Etablissez directement un devis : si la mission est assez précise, essayez, dès votre premier message, d’établir un devis. Ne vous contentez pas d’un simple : “je suis intéressé par votre mission. Cdlt“.

Pensez toujours que le client va recevoir plein d’offres donc il faut vous démarquer de toutes les manières possibles. Personnellement, je fais une petite liste ordonnée où j’explique point par point ce que je compte faire s’il choisi mon devis.

Développement web
Développement web

Relancez le client

Sur codeur, vous pouvez voir l’état du projet. Si vous n’avez pas eu de réponse et que le projet est toujours “ouvert”, n’hésitez pas à relancer le client une fois ou deux. Personnellement j’attends généralement 24h pour renvoyer un message. Vous payez pour entrer en contact avec le client, mais une fois le contact établi, vous pouvez discuter librement. Mettez donc toutes les chances de votre côté pour obtenir l’attention du client.

Pour la plateforme Malt, cela sera plus rapide. Inscrivez-vous, personnalisez votre profil et indiquez votre taux journalier moyen. Ensuite, il faudra attendre que les clients viennent vous trouver…

Upwork, plateforme anglophone, c’est assez similaire. Je vous recommande donc de vous y inscrire pour augmenter les chances qu’un client puisse entrer en contact avec vous, et inversement.

Les factures : henrii.net

Les devis, je le fais pas pour tous les projets (honteux, n’est-ce pas), mais surtout pour les “gros”. Cela permet tout simplement, si le client l’a signé, de vous protéger en cas de : “finalement non, je ne veux plus“, ou encore “on n’avait pas convenu de cela“. De manière générale, faites des devis.

300€ par mois en 30 jours en tant que développeur web passe aussi par une administration claire de son entreprise.

Henrii est une plateforme pour réaliser des devis, des factures et gérer vos clients. Le site est gratuit et assez intuitif. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais sachez que vous avez l’obligation de créer des factures pour vos clients. Certains ne vous en demanderont pas, mais je vous conseille de le faire quand même. Cela permet de vous protéger et de justifier les entrées d’argent sur votre compte bancaire.

Le compte bancaire dédié

Obligatoire ou pas, je vous conseille de faire un compte bancaire dédié à votre activité. Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte “professionnel”, surtout si vous débutez. Par contre, un compte bancaire classique dédié est primordial. Vous allez pouvoir très simplement savoir combien vous avez facturez à vos clients, régler vos abonnements aux plateformes de freelancing depuis ce compte-là, etc.

Aujourd’hui c’est d’autant plus facile avec les banques en ligne comme Boursorama ou N26. Peu de frais, rapide et entièrement en ligne. Plus d’excuse.

Démarchez les commerçants du coin

Il faut que vous parliez de votre entreprise aux commerçants du coin. Imaginez que le boulanger ou le fleuriste ou encore le garagiste n’a pas encore de site internet. Un devis pourrait éventuellement l’intéresser. Tentez le coup, vous n’avez rien à y perdre !

300€ par mois, ce n’est finalement qu’une ou deux missions dans le mois. Avec les plateformes et le démarchage, c’est absolument réalisable. En un mois, vous pouvez donc passer de 0 à 300€ en tant que développeur web.